Les revendications des africaines pour leurs droits ne sont ni nouvelles ni occidentales. La piqûre de rappel de Thérèse Kouoh Moukoury

Dans les discussions sur les droits des femmes en Afrique ⚖, il est souvent opposé aux féministes qu’elles mettent sur la table des préoccupations occidentales, ou encore que ces revendications sont en porte à faux avec la culture africaine 🙄. Pourtant, si on s’intéresse aux écrits laissés par nos mères et grand-mères, on entend le même écho. Le chant des complaintes étouffées générations après générations. Thèrèse Kuoh-Moukoury est l’une de ces voix. C’est la première romancière d’Afrique francophone ✍. En tant qu’autrice pionière, elle a laissé un témoignage qui va permettre de balayer d’un revers de la main ces critiques paresseuses. Elle nous montre que déjà dans les années 50 les femmes africaines ployaient sous le joug des injonctions (mariage, maternité, polygamie subie, humiliations dans le couple) et qu’elles en souffraient dans un silence assassin 😢.
#afroféminisme #mariage #maternité #adultère #polygamie #violencesconjugales #littérature #Cameroun

La méthode Zeinixx contre les remarques machistes : le silence et le travail sur la représentation des femmes à tous les niveaux

Zeinixx, c’est une graffeuse sénégalaise 👩‍🎨. Vous entendrez surement d’elle qu’elle est la première femme graffeuse du Sénégal. Ou encore qu’elle utilise ses graffitis pour militer en faveur du droit des femmes. Aujourd’hui, je vous invite à la découverte d’une femme qui choisit le silence 😶 face à la critique machiste. Une femme qui choisit de continuer de créer malgré tout 🤩. Cet engagement augmente la représentation des femmes dans son art et montre aux jeunes filles que d’autres voix sont possibles pour elles si elles le souhaitent 💪💪💪 ! #streetart #sénégal #afroféminisme #droitsdesfemmes #leardershipféminin #représentationdesfemmes

Etre fière d’être noire, femme, et le transmettre. L’héritage de Germaine Acogny

Mettez vos meilleurs pas de danses en réserve et prenez le temps d’admirer ceux de Germaine Acogny, la Mère de la Danse Africaine Contemporaine 💃. Au travers de la technique de danse qu’elle a inventé, elle nous propose de nous inspirer de ce qui se passe dans d’autres cultures tout en restant nous-mêmes. Par ailleurs, son parcours montre à toutes les femmes, que quelles que soient les difficultés qu’elles peuvent rencontrer, elles peuvent toujours avoir un parcours d’émancipation et de liberté.
#afroféminisme #empowerment #traditions #modernité #danse #artsdelascène #Sénégal #Bénin

Le mariage à tout prix 💍

Cette fois-ci je souhaiterais aborder avec vous la question du mariage.Qu’il soit traditionnel ou religieux en tant que femme africaine on sait depuis l’enfance que le besoin de formaliser son union, de coller une étiquette “femme mariée” est une condition sine qua non pour se faire valider socialement.  Les petites filles sont d’ailleurs, dès leLire la suite « Le mariage à tout prix 💍 »

Mon nom est Nana Triban

Je suis une  jeune femme forte et fragile qui va sans vous imposer sa vision vous servir ses réflexions, doutes sur des sujets qui nous concernent tous et toutes.  Depuis toujours en proie à des combats pour trouver sa place en tant que femme africaine dans ce monde changeant. Pourquoi à travers l’écriture, parce queLire la suite « Mon nom est Nana Triban »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer