Les femmes ont toujours tort!

Depuis le dimanche 7 Novembre à 15h un drame secoue le Sénégal.Un dentiste a tué ses 3 enfants et s’est ensuite suicidé.Devant l’horreur de la situation, si certains se sont emmurés dans un certain silence, d’autres se sont permis de donner leurs avis par rapport à cette histoire pour le moins dramatique.  Et comme vousLire la suite « Les femmes ont toujours tort! »

Une architecture africaine au service de l’humain et de la femme. Une architecture exempte d’occidentalo-centrisme, la leçon de Mariama Kamara

Son travail est guidé par la conviction que les architectes ont un rôle important à jouer dans la réflexion sur des espaces qui ont le pouvoir d’élever, de donner de la dignité et d’offrir une meilleure qualité de vie. Elle croit que le design est aussi crucial que la politique et le développement économique. 

#empowerment #traditions #modernité #architecture #niger

La sorcière, cette femme qui refuse d’entrer dans les rangs. Irène Tassembédo, la chorégraphe au chevet des femmes et des jeunes

Le message d’Irène Tassembédo s’adresse principalement aux femmes et aux jeunes. Irène c’est une ancienne qui demande aux jeunes de se lever. Qui leur dit que malgré la dureté qu’ielles endurent dans le pays et dans le monde, cela vaut toujours le coup de se battre pour le beau qui existe quelque part et qu’il suffit d’investir. C’est une artiste qui conseille aux jeunes d’être exigeant-e-s avec elleux même pour prétendre à plus demain. Une exigence qui leur permettra de faire face aux défis et aux pièges de ce monde. Une exigence qu’elle leur apporte au travers de la discipline de la danse. Elle a cœur de mettre les femmes sur le devant de la scène tant parmi les artistes qu’elle dirige que dans les thèmes qu’elles abordent.

Comme plusieurs des artistes que nous avons présentées ici, et dont certain-e-s de nos ami-e-s panafricain-e-s devraient copieusement s’inspirer, voici une artiste supplémentaire qui veut insuffler de la modernité à la danse africaines tout en la maintenant ancrée dans ses racines, dans ses traditions. Elle souhaite l’inscrire dans un monde en mutation, sans renier sa propre gestuelle, sans la figer dans un schéma traditionnel souvent synonyme de folklore.

#sorcières #pauvreté #traditions #modernité #occidentalocentrisme #danse #burkinafaso

La liberté par la notoriété. Le chemin d’émancipation de Seni Awa Camara, sculptrice sénégalaise

Seni Awa Camara fait partie de ces artistes introduits sur la scène de l’art contemporain africain en 1989 par l’exposition Magiciens de la terre, dont nous avons déjà parlé ici, et dont les œuvres furent acquises et diffusées par Jean Pigozzi, au lendemain de l’exposition. Sa technique rudimentaire lui permet de donner corps à des visions étonnantes. Ses œuvres et son univers sont en rupture par rapport aux productions artisanales usuelles et font preuve d’une liberté et d’une imagination spécifique sur le fond et la forme. Une artiste qui ne fait pas de dogmatisme avec ce qui lui a été transmis, mais qui au contraire se l’approprie, en tire la lie et propose au monde un message renouvelé et actualisé. Le message d’une femme qui n’a jamais pu être alors qu’elle l’aurait tant souhaité.

#leadershipfeminin #maternité #faussecouche #deuilprénatal #stérilité #traditions #modernité #feminisme #feminismeafricain #afrofeminisme #sculpture #sénégal

La sororité pour échapper à la fatalité. Une démonstration par Ginette Daleu, photographe Camerounaise

Aucun favoritisme de ma part mais retournons une fois de plus du côté du Cameroun. Et pour cet instant culture, je vous invite à la rencontre d’une photographe de talent, d’une photographe qui a bravé les craintes familiales, qui n’a jamais mis de côté son engagement sociétal. Une femme qui tout au long de sa vie s’est laissée inspirer et a inspiré, a tendu la main. Sa marque de fabrique, des collages sur les murs. Son espace de jeu, les murs de de nos villes.

#sororité #leadershipfeminin #femmedansunmétierdhomme #traditions #modernité #feminisme #feminismeafricain #afrofeminisme #photographie #Cameroun

Marie Rose Guiraud où quand la chorégraphe en appelle à la libération des femmes et à leur reconnaissance dans la société africaine

Marie Rose Guiraud est une pionnière de la chorégraphie et de la danse traditionnelle en Côte d’Ivoire qui a fait les beaux jours de la danse africaine et contemporaine de par le monde. Et pourtant la vie, et parfois ses compatriotes ne lui ont pas rendu la tâche facile. 
Beaucoup se sont accordé le droit de la classer selon son aspect physique. Plus laide femme de Côte d’Ivoire. Voilà le surnom dont on l’a affublé. Comme si son talent gênait tellement qu’il fallait coûte que coûte la remettre à sa place.
Ses spectacle appellent à la libération des femmes et à leur reconnaissance dans la société africaine. 

La suite en cliquant sur le titre !

#danse #côtedivoire #bodyshaming #traditions #modernité #polygamie #feminisme #feminismeafricain #afrofeminisme

Libérer les femmes du carcan des hommes, des privations et des tabous. L’engagement de la princesse Elizabeth Olowu, la première sculptrice de bronze nigériane

La princesse Elizabeth Olowu (née le 8 août 1945) est une sculptrice nigériane et la fille d’Oba Akenzua II, qui était un chef du peuple Edo dans l’actuelle Benin City, au Nigeria. Olowu travaille le bronze, un matériau traditionnel pour son peuple, et est connue comme la première sculptrice de bronze au Nigeria. Ses sculptures ont un flux traditionnel ainsi qu’une perspective moderne et féministe rafraîchissante.  

#traditions #modernité #maternité #empowerment #femmedansunmétierdhomme #feminisme #feminismeafricain #afrofeminisme #sculpture #nigeria

Mariama Hima, la première réalisatrice nigérienne nous montre que nous ne sommes pas condamné-e-s ou programmé-e-s à l’éternel recommencement

Mariama Hima Yankori, est une cinéaste, ethnologue et femme politique nigérienne. Elle est la première femme réalisatrice de films au Niger. Son œuvre, principalement documentaire tourne autour de l’ingéniosité africaine. Ingéniosité dans la précarité, ingéniosité dans le dénuement. Sa carrière, elle l’a dévouée à la culture, à la promotion de la femme et à la protection de l’enfant. Alors ? On attend quoi pour lui emboitez le pas ? 

#traditions #modernité #pauvreté #cinema #niger #feminismeafricain #afrofeminisme #feminisme

Les cultures fondamentales africaines pour parler de la femme et pour resituer chaque africain-e dans son histoire. Immersion dans le passé avec Clémentine Nzuji, la première poétesse congolaise.

Clémentine Nzuji est professeure, écrivaine et la première poétesse kino-congolaise. Ses travaux sur la symbologie, les arts sacrés et les spiritualités d’Afrique noire ont apporté un nouvel éclairage sur les matières culturelles africaines et font autorité dans les institutions universitaires au niveau international. 
#traditions #modernité #femmeafricaine #feminismeafricain #afro-feminisme #feminisme #litterature #RDC

Reconquête des imaginaires et leadership féminin. L’inspiration assistée par la BD avec Reine Dibussi

Reine Dibussi est une illustratrice 2D, dessinatrice et auteure de bande dessinée franco-camerounaise qui milite pour une BD inclusive, au sein de laquelle les femmes peuvent se saisir de tous les sujets. Elle s’inscrit également dans un mouvement qui explore les mythologies et pensées précoloniales pour penser une Afrique futuriste qui garde le meilleur de son passé et des propositions des autres aires géographiques. 

#empowerment #traditions #modernité #feminisme #feminismeafricain #afrofeminisme #BD #Cameroun

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer